Park Chan-Wook, l'un des plus grands réalisateurs du cinéma sud-coréen, revient avec Decision To Leave, Prix de la Mise en Scène au dernier Festival de Cannes. Decision To Leave rejoint Old Boy, JSA (Joint Security Area), Mademoiselle, Sympathy for Mr. Vengeance, Lady Vengeance ou encore Stoker dans sa filmographie imposante. Le Prix de la Mise en Scène n'est pas le premier prix de Park Chan-Wook au festival de Cannes, puisqu'il avait déjà remporté le Grand Prix pour Old Boy, puis le Prix du Jury du Festival avec Thrist - Ceci est mon sang.

Le réalisateur dévoile ses intentions avec cette nouvelle œuvre : "Decision To Leave est un film pour adultes. Au lieu de raconter une histoire de deuil en la considérant comme un événement tragique, j’ai cherché à l’évoquer avec subtilité, élégance et humour, d’une manière qui touchera les adultes.” Il marque pour lui et pour sa filmographie une rupture de ton (et de violence), lui qui a habitué les spectateurs à des univers particulièrement intenses, sombres et violents : "Mes films précédents visaient à faire vivre une expérience intense très stimulante, Decision To Leave est un film plus subtil qui a pour but d’amener le public à s’intéresser et à être séduit de lui-même. Il n’y a donc pas beaucoup de violence, de nudité ou de relations sexuelles. Toutefois, j’ai essayé de faire ressentir la complexité émotionnelle que n’importe quel être humain connaît à l’âge adulte.".

Park Chan-Wook raconte les origines du projet, de l'inspiration de ses références à leur matérialisation dans le scénario final du film : "Tout a commencé par une conversation à Londres avec la scénariste Jeong Seo-kyeong, avec qui j’ai déjà collaboré de nombreuses fois. Avant ça, j’avais deux références. La première était une chanson populaire coréenne intitulée "Brouillard" composée par Lee Bong-jo, que j’aimais depuis mon plus jeune âge. Je ne connaissais que la version interprétée par la chanteuse Jung Hoon-hee, mais j’ai découvert que le groupe masculin Twin Folio l’avait aussi enregistrée et je suis tombé totalement sous le charme après l’avoir écoutée. Et je me suis dit, « Pourquoi ne pas faire un film dans lequel on aurait une fois la version avec la voix de Jung Hoon-hee et une autre fois la version chantée par le groupe de Song Chang-sik ? ». Bien sûr, j’ai pensé que ça devrait être un film d’amour dont l’histoire se déroulerait dans un endroit où il y a beaucoup de brouillard. Ensuite, j’ai voulu faire un film avec un inspecteur dont les traits de caractère ressembleraient à celui de Martin Beck, mon personnage d’inspecteur favori dans une série policière suédoise. Je voulais voir un inspecteur poli, calme, propre, courtois et gentil. Grâce à notre échange avec la scénariste, Jeong Seo-kyeong, les deux histoires se sont fusionnées en une seule et ont progressivement pris forme".

Le réalisateur explique ses choix de casting pour interpréter cet inspecteur chevronné et cette femme qu'il suspecte d'avoir tué son mari : "la scénariste m’a dit que ce serait bien que la protagoniste féminine soit chinoise afin d’avoir l’actrice Tang Wei. Moi aussi, j’ai toujours voulu travailler avec Tang Wei depuis que j’ai vu Lust, Caution (d'Ang Lee, sorti en 2007). Et surtout, j’ai pensé qu’elle serait convaincante pour incarner le personnage que Seo-kyeong et moi souhaitions. Je me suis également dit que la rencontre entre Tang Wei et Park Hae-il serait très intéressante. Je connais l’acteur Park Hae-il depuis longtemps, donc j’avais l’impression que l’on avait déjà fait un ou deux films ensemble. Mais un jour, je me suis rendu compte que je n’avais pas fait un seul film avec lui. C’est un personnage d’une délicatesse exceptionnelle, propre, poli, et au sens de l’humour un peu décalé. Aucun autre acteur ne m’est venu à l’esprit, mis à part lui. Le scénario que nous avons écrit était presque du sur mesure pour Park Hae-il. D’ailleurs, le terme « Hae » dans le prénom de « Hae-joon » qui signifie la mer, vient aussi du vrai prénom de Park Hae-il.".

Pour la première fois depuis Sympathy for Mr. Vengeance, sorti il y a 20 ans, Park Chan-Wook a également changé de chef opérateur, Ji-yong Kim remplace ainsi l'illustre Chung-hoon Chung, qui avait travaillé sur quasiment l'intégralité des films de Park Chan-Wook. Ji-yong Kim s'est ainsi forgé une solide réputation dans le milieu du cinéma sud-coréen, avec les films A Bittersweet Life et The Age of Shadows de Kim Jee-woon, Silenced, The Fortress ou encore Ashfall. Chung-hoon Chung s'est offert depuis Mademoiselle (2016) une carrière américaine enchainant le film d'horreur Ça : partie 1, Retour à Zombieland et plus récemment Last Night In Soho et Uncharted.

Synopsis : Hae-Joon, détective chevronné, enquête sur la mort suspecte d’un homme survenue au sommet d’une montagne. Bientôt, il commence à soupçonner Sore, la femme du défunt, tout en étant déstabilisé par son attirance pour elle.

UGC M : Decision To Leave, de Chan-Wook Park,  avec Wei Tang, Hae-il Park, Kyung-pyo Go. Actuellement dans nos cinémas.

Film

UGC M
Voir la bande annonce Séances
Inscrivez-vous dès maintenant !

Je souhaite recevoir l'actualité cinéma et les meilleures offres UGC.

Renseignez votre cinéma favori pour tout savoir sur les films à l’affiche.

* Champ obligatoire


Votre adresse email sera utilisée pour vous transmettre les emails « Bons plans UGC » et à des fins statistiques, et ce uniquement par les services internes d'UGC CINÉ CITÉ et les sociétés en lien avec UGC CINÉ CITÉ pour la réalisation de la prestation. La communication de votre adresse email est facultative pour poursuivre votre navigation. Vous pouvez vous désinscrire, à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement de votre email.

Le responsable de traitement est UGC CINÉ CITÉ – SAS au capital de 12.325.016 euros – 24 avenue Charles de Gaulle – 92200 Neuilly-sur-Seine – RCS DE NANTERRE 347.806.002. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 « Informatique et Libertés », modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation, de portabilité des données vous concernant, ainsi que de la possibilité de fournir des directives quant au sort des données après le décès en adressant votre demande par courrier à UGC Ciné Cité, Service Client, 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine ou par mail à l'adresse suivante serviceclient@ugc.fr. Votre adresse email sera conservée pour une durée de 48h à compter de votre demande de désabonnement aux « Bons plans UGC »..

UGC Direct

Toutes vos séances sont là !


 

Carte UGC Illimité

       

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Découvrir les offres

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Carte UGC Illimité
Découvrir les offres