LABEL DES SPECTATEURS : ALICE ET LE MAIRE

Le 3 octobre 2019


Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, au dernier Festival de Cannes, Alice et le maire est une fable politique réalisée par Nicolas Pariser portée par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier.

 

Le film met en scène le maire de Lyon, Paul Théraneau interprété par Fabrice Luchini. Après plus de trente années passées en politique, c'est un homme désabusé à qui l'inspiration vient à manquer. Pour y remédier, il fait appel à une jeune philosophe, Alice Heimann (Anaïs Demoustier). Cette rencontre va tout changer et bousculer leurs certitudes.

 

Le point de départ du film vient d'une envie de Nicolas Pariser de collaborer avec Fabrice Luchini, acteur qu'il admire depuis longtemps. Par la suite, le réalisateur a réuni différents projets sur lesquels il travaillait : "j’ai tendance à accumuler des bouts de projets qui ne me semblent pas suffisants pour faire un film. Je dois en mélanger deux ou même trois pour arriver à imaginer un vrai film."

 

Nicolas Pariser revient également sur son travail avec ses acteurs : "À partir du moment où je choisis Fabrice Luchini, où il y a un texte extrêmement contraignant et qu’il le dit comme le grand acteur qu’il est alors je n’ai pas de direction d’acteur à faire. Pour moi, la direction c’est de lui imposer ce texte-là. Anaïs Demoustier est une actrice extraordinairement douée, je n’ai pas non plus à la diriger."

 

Le réalisateur revient également sur son choix de tourner en 35mm et non en numérique : "D’abord parce que je n’aime pas le numérique, je trouve ça le plus souvent très laid. [...] En fait, ce qui me dérange c’est de filmer en numérique et de faire comme si c’était du 35 parce que c’est forcément moins bien pour les peaux, les couleurs, la texture de l’image". Il poursuit : "Et puis on est encore à une époque où la mémoire des films qu’on a aimés est une mémoire de films tournés sur pellicule."

 

Le film a reçu le Label des Spectateurs UGC