LABEL DES SPECTATEURS UGC : LES MISÉRABLES

Le 21 novembre 2019


Récompensé à Cannes par le Prix du Jury, Les Misérables, de Ladj Ly suit Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, qui intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux "Bacqueux" d’expérience et découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes.

 

Pour ce film, qui représentera la France aux Oscars, le réalisateur raconte ses expériences et celles de ses proches "Tout ce qui est dedans est basé sur des choses vécues : la liesse de la Coupe du monde évidemment, l’arrivée du nouveau flic dans le quartier, l’histoire du drone", il poursuit "Dans le film, l’histoire du vol du lionceau déclenchant la colère des Gitans propriétaires du cirque est également vécue... J’ai voulu montrer toute la diversité incroyable qui fait la vie des quartiers.".

 

Le réalisateur revient également sur les représentations dans son long-métrage "Les Misérables n’est ni « procaillera » ni « pro-keuf », j’ai essayé d’être le plus juste possible." et développe "Il y a des bons et des méchants des deux côtés... J’essaie de filmer chaque personnage sans porter de jugement. « Le Maire » a un côté éducateur et en même temps un peu crapuleux, les flics pareils, ils sont tour à tour sympas, dégueulasses, humains... On navigue dans un monde tellement complexe que c’est difficile de porter des jugements brefs et définitifs.". 

 

Le film a reçu le Label des Spectateurs UGC.