Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? est le troisième volet des aventures du couple Verneuil, de leurs quatre filles... Et de toutes leurs belles familles ! Pour les 40 ans de mariage de Claude et Marie Verneuil, leurs quatre filles décident d’organiser une grande fête surprise dans la maison familiale de Chinon et d’y inviter les parents de chacun des gendres, pour quelques jours. Claude et Marie vont devoir accueillir sous leur toit les parents de Rachid, David, Chao et Charles : ce séjour "familial" s'annonce mouvementé.

Pour ce nouvel opus, le casting original est de retour, on retrouve donc Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Frédérique Bel, Emilie Caen, Elodie Fontan, Pascal Nzonzi, Salimata Kamate et Alice David. Philippe de Chauveron, réalisateur des deux premiers volets, se confie sur le succès et la pression qui en découle : "En ce qui me concerne, je l’ai toujours bien vécu. Lorsqu’on a réuni autant de monde en salles (12,3 millions d’entrées françaises pour le premier et 6,8 millions pour le deuxième) et qu’avec cette histoire franco-française, on a pu toucher le monde entier (9,7 millions d’entrées à l’étranger pour le premier et près de 4 millions pour le deuxième), c’est formidable ! En Afrique, au Maghreb, au Liban, en Uruguay, au Japon… le film a fait marrer les gens. Et en Allemagne « Monsieur Claude » est carrément devenu une expression pour décrire un Français !".

Comment alors renouveler la recette des deux premiers épisodes, sans tomber dans la redite ? Le réalisateur raconte : "Ce que l’on constate souvent dans les troisièmes volets c’est que l’histoire ne se renouvelle pas. Or pour ne pas tomber dans ce piège, je savais qu’il fallait à tout prix créer de nouveaux personnages. Nous en avons donc ajouté sept : les six beaux-parents des filles et Helmut, un jeune prétendant. Et si nous devions conserver l’esprit de la saga, avec ces sept-là de nouvelles problématiques se poseraient forcément : partant du principe que dans une comédie, les personnages doivent souffrir pour faire rire, il y avait avec eux autant de raisons d’enquiquiner Claude Verneuil.".

Christian Clavier, qui interprète Claude Verneuil pour la troisième fois, confie ses envies avec ce nouveau volet : "Si l’idée de repartir, pour la troisième fois, dans l’aventure pouvait paraître folle, Philippe a très bien su renouveler la saga : l’arrivée des beaux-parents permet de retrouver la fraîcheur du premier épisode parce que, d’une certaine manière, ils remplacent les gendres. En outre, l’intervention du jeune Allemand était une idée formidable car le quiproquo sur ses intentions provoque nécessairement un comique de situation. Face à ces nouveaux venus, Claude Verneuil est pris à son propre jeu et ses a priori vont lui coûter très cher.".

L'acteur désormais expérimenté raconte son rôle de patriarche de la famille Verneuil... et du cinéma : "Un peu, oui. Les jeunes viennent se frotter à la vieille bête pour bénéficier de son expérience. L’âge impose cela naturellement, on ne peut rien y faire. Mais ça m’amuse, ça me booste et ça me permet d’accomplir mon devoir de transmission. Ayant eu la chance d’apprendre mon métier et d’être très bien accueilli par des pointures comme Philippe Noiret, Jacqueline Maillan, Pierre Mondy, Jean Poiret, Michel Galabru, Michel Serrault ou Lino Ventura, cela me parait normal, maintenant que je suis un acteur confirmé, de raconter ce que j’ai vu et appris. C’est un juste retour des choses.".

Face à Christian Clavier, Chantal Lauby rempile également dans le rôle de Marie Verneuil, et raconte : "Je trouvais formidable que l’on puisse découvrir le reste de la famille, c’est-à-dire les beaux-parents des filles. On réalise alors que tout n’est pas si clair et évident et cela apportait quelques risques. Mais cela nous permettait surtout de comprendre l’univers et les origines de tous les gendres. Par ailleurs, chaque membre de la famille a son monde à lui : Claude Verneuil avec l’écriture, Marie avec ses doutes etc. Ces éléments me plaisaient beaucoup car cela permettait de creuser davantage nos personnages. J’ai ainsi découvert qu’il arrivait au mien un événement totalement inattendu. Une de ces surprises qui apporte une vraie fraîcheur à l’aventure...".

Guy Laurent, co-scénariste de la saga, nous parle des thématiques et de l'évolution de la société entre la sortie du 1er et du 3e  volet : "Aborder avec humour les problématiques liées à la mixité en France. Ce sujet de société anime les conversations depuis les années 80 mais, avant cette saga, le cinéma l’avait souvent abordé à travers des drames ou sous un angle politique. En faire une comédie permettait de dédramatiser les choses et d’apporter une forme de légèreté. On a tendance à dire qu’on ne peut plus rien dire et que le puritanisme a envahi notre société mais je pense que des forces contradictoires s’opposent. Il n’empêche, nous avons écrit le premier avec une insouciance que nous n’avons plus vraiment. En neuf ans, la société a beaucoup changée, de puissants mouvements sont passés et on a assisté à des bascules rapides. Donc, oui, nous faisons un peu plus attention."

Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ?, une comédie de Philippe de Chauveron, avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Frédérique Bel, Emilie Caen, Elodie Fontan, Alice David, Pascal Nzonzi, Salimata Kamate. Ce film a reçu le Label des spectateurs UGC.

Film

Label Spectateurs UGC
Voir la bande annonce Séances
Programmes, offres et bons plans UGC

Je souhaite recevoir les programmes, offres et bons plans UGC et Viva l'Opéra !
Pour recevoir chaque semaine la programmation de mon cinéma favori, je renseigne celui-ci.

Renseignez votre cinéma favori pour recevoir chaque semaine sa programmation

* Champ obligatoire


Votre adresse email sera utilisée pour vous transmettre les emails « Bons plans UGC » et à des fins statistiques, et ce uniquement par les services internes d'UGC CINÉ CITÉ et les sociétés en lien avec UGC CINÉ CITÉ pour la réalisation de la prestation. La communication de votre adresse email est facultative pour poursuivre votre navigation. Vous pouvez vous désinscrire, à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement de votre email.

Le responsable de traitement est UGC CINÉ CITÉ – SAS au capital de 12.325.016 euros – 24 avenue Charles de Gaulle – 92200 Neuilly-sur-Seine – RCS DE NANTERRE 347.806.002. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 « Informatique et Libertés », modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation, de portabilité des données vous concernant, ainsi que de la possibilité de fournir des directives quant au sort des données après le décès en adressant votre demande par courrier à UGC Ciné Cité, Service Client, 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine ou par mail à l'adresse suivante serviceclient@ugc.fr. Votre adresse email sera conservée pour une durée de 48h à compter de votre demande de désabonnement aux « Bons plans UGC »..

UGC Direct

Toutes vos séances sont là !


 

Carte UGC Illimité

       

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Découvrir les offres

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Carte UGC Illimité
Découvrir les offres