Goliath est le troisième film de Frédéric Tellier après L'affaire SK1 (2014), qui suivait la traque et le procès du tueur en série Guy Georges, et Sauver ou périr (2018), où l'on suivait le quotidien des sapeurs pompiers de Paris. Le réalisateur s'attaque désormais à l'industrie des pesticides ainsi qu'à l'influence et au pouvoir des lobbys.

Frédéric Tellier nous explique l'origine du projet et les longues périodes de recherche, nécessaires pour connaître ce sujet complexe et (volontairement) obscur : "J’étais en train d’écrire L'affaire SK1 quand j’ai découvert cette question des pesticides en tombant fortuitement sur un petit livre de constat qui ne parlait pas exclusivement des pesticides mais plus largement de l’alerte sur le milieu agricole et sur ce qu’on mange.[...] Je me lance alors dans une enquête qui va durer plus ou moins 5 ans car le milieu est très opaque. Peu de livres parlent du milieu des lobbys, et très peu de lobbyistes de l’agrochimie, d’hommes politiques soi-disant engagés ou de journalistes spécialisés acceptent de raconter, de témoigner."

Pour explorer les différentes composantes du milieu de l'industrie agrochimique, des lobbys et ses conséquences sur la santé publique, Goliath décompose son réçit en trois points de vue : "La figure d’un lobbyiste - soit quelqu’un de pire, de plus pitoyable à mes yeux que l’entrepreneur qui l’emploie - s’est tout de suite imposée, tout comme un autre personnage qui allait se situer à son opposé et pâtir de cette situation : une femme qui se serait retirée de la ville en espérant avoir une belle vie mais qui se retrouve à se battre contre ceux qui ont provoqué le cancer de son homme. Et au milieu de ces deux-là, un troisième personnage : celui qui représente la loi et mène son enquête. Ça aurait pu être un journaliste mais cette figure a été beaucoup vue au cinéma, ça aurait aussi pu être un homme politique, mais on a finalement opté pour un avocat.".

Gilles Lellouche, qui interprète l'avocat solitaire, raconte sa découverte du cinéma de Frédéric Tellier, et les motivations de son personnage : "J’avais pris une claque avec L'affaire SK1 ! Le genre de cinéma dont on dit toujours que les Français ne savent pas faire. J’adore les films d’enquête et de procès et je trouvais que Frédéric abordait les deux avec une incroyable maîtrise. Surtout pour un premier film. L’écriture, la réalisation, la direction d’acteurs, tout m’avait bluffé ! [...] J’adore les personnages en marge, un peu fébriles. Les anti-héros absolus abîmés par la vie qui ont un sursaut et repartent à la guerre comme un dernier round. Je ne pourrais pas mieux définir Patrick, à la vie amoureuse cabossée et à l’alcoolisme sous-jacent.".

Face à cet avocat joué par Gilles Lellouche, Pierre Niney interprète ici son premier véritable rôle d'anti-héros avec celui d'un lobbiyste dédaigneux et détestable. L'acteur se confie sur sa précédente collaboration avec le réalisateur du film et son personnage : "J’ai adoré faire Sauver ou périr avec lui. Son investissement nous pousse à donner le meilleur. On a une même vision sacrée du cinéma, je pense. Et il a aussi beaucoup d’humour, ce qui est un atout, je trouve, lorsque l’on travaille sur des sujets difficiles et durs. [...] Je trouvais les coulisses de ce métier passionnantes et très actuelles. La porosité entre les institutions d’état et ces multinationales est assez terrifiante. Et bien-sûr l’enjeu humain… incarner un homme qui défend et vante les mérites de produits considérés comme cancérigènes et parvenir à être, à côté de cela, un bon père de famille, un mari aimant et un ami fidèle, ça m’intéressait beaucoup. Ces hommes existent. Sont-ils cyniques ? Ou convaincus par ce qu’ils font ?".

Pour compléter ce trio, l'actrice et réalisatrice Emmanuelle Bercot, qui interprète France, une citoyenne comme les autres, professeure de sport le jour et ouvrière la nuit. L'actrice raconte son coup de coeur pour l'histoire, son point de vue et son personnage : "J’ai tout de suite aimé ce personnage et son côté modeste qui soudain doit combattre des géants. France n’est pas quelqu’un de politique. Elle se retrouve propulsée dans cette histoire par amour et par rage que son mari soit malade à cause de ces pesticides. Elle n’avait jamais prévu de s’engager, de devenir activiste. Et j’aime la manière dont le scénario de Frédéric la fait découvrir. Par petites touches.".

Synopsis : France, professeure de sport le jour, ouvrière la nuit, milite activement contre l’usage des pesticides. Patrick, obscur et solitaire avocat parisien, est spécialiste en droit environnemental. Mathias, lobbyiste brillant et homme pressé, défend les intérêts d’un géant de l’agrochimie. Suite à l’acte radical d’une anonyme, ces trois destins, qui n’auraient jamais dû se croiser, vont se bousculer, s’entrechoquer et s’embraser.

Goliath, de Frédéric Tellier, avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot, Marie Gillain, Laurent Stocker, Yannick Renier et Jacques Perrin. Un film labellisé UGC M, à découvrir dès maintenant dans nos cinémas.

Film

UGC M
Voir la bande annonce Séances
Programmes, offres et bons plans UGC

Je souhaite recevoir les programmes, offres et bons plans UGC et Viva l'Opéra !
Pour recevoir chaque semaine la programmation de mon cinéma favori, je renseigne celui-ci.

Renseignez votre cinéma favori pour recevoir chaque semaine sa programmation

* Champ obligatoire


Votre adresse email sera utilisée pour vous transmettre les emails « Bons plans UGC » et à des fins statistiques, et ce uniquement par les services internes d'UGC CINÉ CITÉ et les sociétés en lien avec UGC CINÉ CITÉ pour la réalisation de la prestation. La communication de votre adresse email est facultative pour poursuivre votre navigation. Vous pouvez vous désinscrire, à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement de votre email.

Le responsable de traitement est UGC CINÉ CITÉ – SAS au capital de 12.325.016 euros – 24 avenue Charles de Gaulle – 92200 Neuilly-sur-Seine – RCS DE NANTERRE 347.806.002. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 « Informatique et Libertés », modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation, de portabilité des données vous concernant, ainsi que de la possibilité de fournir des directives quant au sort des données après le décès en adressant votre demande par courrier à UGC Ciné Cité, Service Client, 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine ou par mail à l'adresse suivante serviceclient@ugc.fr. Votre adresse email sera conservée pour une durée de 48h à compter de votre demande de désabonnement aux « Bons plans UGC »..

UGC Direct

Toutes vos séances sont là !


 

Carte UGC Illimité

       

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Découvrir les offres

UGC illimité

Abonnez-vous pour profiter de toutes les séances chez UGC et dans plus de 400 autres salles en France !

Carte UGC Illimité
Découvrir les offres