La Fracture relate la montée des tensions sociales en France, à travers le destin de plusieurs personnages, rassemblés malgré eux pendant une nuit dans un service d'Urgences au bord de l'implosion. Le film est réalisé par Catherine Corsini, qui s'était précédemment illustrée avec La Belle Saison (avec Cécile de France et Izïa Higelin) et Un amour impossible (avec Virginie Efira et Niels Schneider). C'est en faisant l'expérience d'une hospitalisation nocturne que l'idée du long-métrage est née dans l'esprit de la réalisatrice : "J’ai observé le ballet de l’organisation hospitalière, la tension des soignants débordés [...] les patients réunis dans la salle d’attente, avec des chocs physiques plus ou moins importants, des angoisses, le besoin de se confier à quelqu’un...". Le milieu hospitalier, et le service d'Urgences en particulier, était l'endroit idéal pour mettre en lumière les dissensions de la société française : "Plonger un couple de femmes d’un milieu social aisé dans cet endroit pouvait donner lieu à des échanges, des confrontations, et rendre compte des contrastes et des fractures de la société.".

Catherine Corsini et son équipe ont tourné pendant la crise sanitaire et le deuxième confinement, une ambiance particulière qui a permis de dégager une certaine énergie sur le plateau du tournage : "On avait tous peur que le tournage soit interrompu à cause du Covid ou de nouvelles consignes gouvernementales, donc chaque journée était comme arrachée.". Une émulation qui provient également du lieu où se déroule l'intrigue, que la réalisatrice a voulu comme particulièrement animé : "On n’est jamais tranquille aux Urgences, il y a toujours quelqu’un qui peut se mettre à crier, du sang qui peut effrayer, un médecin qui passe, un brancard qui surgit, des sirènes… Alors j’ai mis tout le monde sous tension...". Pour être au plus près de la vérité, la réalisatrice a choisi de mélanger des acteurs professionnels et non-professionnels, Gilets jaunes convaincus ou membres du corps médical : "Leur rapidité, leur manière d’utiliser le matériel médical ramène là encore quelque chose de la vie et du mouvement de l’hôpital et surtout leur engagement. Ils m’ont donné de la légitimité.". Aissatou Diallo Sagna, qui incarne l'infirmière Kim, et qui est très présente à l'écran, n'est pas actrice, mais aide-soignante.

Pour incarner ces personnages à la fois colériques, attachants et drôles, Catherine Corsini s'est entourée de Valeria Bruni Tedeschi et Marina Foïs, qui forment un couple au bord de la rupture, la réalisatrice justifie son choix de casting : "J’aime la précision, la rapidité et l’intelligence de Marina Foïs. Elle rythme parfaitement le jeu de ping-pong verbal entre elle et Valeria qui fait toute la drôlerie de ce couple. [...] Dans sa manière de faire vivre le plan, je sens que Valeria est une metteuse en scène. [...] Elle sait provoquer du chaos, elle prend des risques en improvisant. Elle me piquait des choses, ça m’amusait beaucoup.". Pio Marmai incarne quant à lui Yann, un Gilet jaune blessé et en colère : "En un claquement de doigt, il est devenu Yann. Il m’a impressionnée par son engagement constant, il travaille énormément. Il est d’une grande précision sur le texte. Pio est un acteur vivant, vibrant. Quand il arrive sur un plateau, il met une énergie étonnante.".

Jouant simultanément sur plusieurs registres, La Fracture bouleverse par la profonde tristesse et l'humour qui traversent le long-métrage, un mélange savamment travaillé par Catherine Corsini : "Le film devait amener de l’humour pour ne pas sombrer dans le misérabilisme, la simple dénonciation de ce que l’on sait déjà. [...] Il était complexe de trouver le ton et l’équilibre du film, qui est sur le fil entre comédie et tragédie humaine et sociale, qui mêle le documentaire à la fiction.".

La Fracture, un film labellisé UGC M, à découvrir dès maintenant dans nos cinémas.

Film

UGC M
Programmes, offres et bons plans UGC

Je souhaite recevoir les programmes, offres et bons plans UGC et Viva l'Opéra !
Pour recevoir chaque semaine la programmation de mon cinéma favori, je renseigne celui-ci.

* Champ obligatoire


Votre adresse email sera utilisée pour vous transmettre les emails « Bons plans UGC » et à des fins statistiques, et ce uniquement par les services internes d'UGC CINÉ CITÉ et les sociétés en lien avec UGC CINÉ CITÉ pour la réalisation de la prestation. La communication de votre adresse email est facultative pour poursuivre votre navigation. Vous pouvez vous désinscrire, à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement de votre email.

Le responsable de traitement est UGC CINÉ CITÉ – SAS au capital de 12.325.016 euros – 24 avenue Charles de Gaulle – 92200 Neuilly-sur-Seine – RCS DE NANTERRE 347.806.002. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 « Informatique et Libertés », modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation, de portabilité des données vous concernant, ainsi que de la possibilité de fournir des directives quant au sort des données après le décès en adressant votre demande par courrier à UGC Ciné Cité, Service Client, 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine ou par mail à l'adresse suivante serviceclient@ugc.fr. Votre adresse email sera conservée pour une durée de 48h à compter de votre demande de désabonnement aux « Bons plans UGC »..

UGC Direct

L’appli qui vous emmène au cinéma !


 

Carte UGC Illimité

       

UGC illimité

C’est plus de 1 000 films par an dans plus de 850 salles UGC et partenaires.

Découvrir les offres

UGC illimité

C’est plus de 1 000 films par an dans plus de 850 salles UGC et partenaires.

Carte UGC Illimité
Découvrir les offres