UGC M : NOTRE DAME

Le 17 décembre 2019


Réalisé par Valérie Donzelli, qui interprète également le rôle principal, Notre Dame suit les péripéties de Maud Crayon, née dans les Vosges mais vivant à Paris. Architecte et mère de deux enfants, elle remporte sur un énorme malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame… Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête. Une tempête, qu’elle devra affronter pour s’affirmer et se libérer.

 

La réalisatrice revient sur l'écriture du personnage principal du film qu'elle interprète : "Quand je joue, je ne m’écris jamais des rôles forts, ce sont plutôt des personnages assez contemplatifs, assez passifs en fait. Ils distribuent le jeu et je les regarde gérer ces événements.".

 

Elle revient également sur le choix du parvis de Notre-Dame de Paris comme monument à réaménager : "Je voulais traiter de l’histoire d’un échec lié à l’architecture. Qu’est-ce qui pouvait faire scandale dans ce domaine aujourd’hui ? Cela ne pouvait concerner qu’un monument ancien auquel on proposait d’apporter de la modernité. Le seul endroit réaliste qui me paraissait à la fois symbolique de Paris et qui pouvait permettre un projet architectural était le Parvis de Notre-Dame.".

 

Suite à l'incendie de la cathédrale en avril dernier, le film revêt un caractère particulier : "Je crois que je suis la dernière personne à avoir filmé la cathédrale telle qu’elle était, ce n’est pas un film sur Notre-Dame. Tout ça est un pur hasard, et depuis la polémique qui oppose modernistes et conservateurs, le film est au cœur du sujet. Cela me dépasse un peu…".

 

Le film a reçu le label UGC M.