Gad Elmaleh revient avec un nouveau long-métrage : Reste un peu, dont il est à la fois acteur et réalisateur. Après trois années à vivre "l'American dream" Gad Elmaleh décide de rentrer en France. Sa famille et ses amis lui manquent. Du moins, c’est la réponse officielle pour justifier son retour… car Gad n’est pas (seulement) rentré pour le couscous de sa mère. Non, c’est une autre femme qu’il vient retrouver à Paris… la Vierge Marie.

La forme de Reste un peu flirte avec le documentaire ou le mockumentaire, et peut être déroutante pour le spectateur mais Gad Elmaleh avait à cœur de "faire tomber le masque et raconter ce [qu'il a au fond du cœur], des doutes existentiels, et un véritable amour pour les religions et pour Marie en particulier." Dans son nouveau long-métrage, l’acteur et réalisateur raconte sa conversion au catholicisme, conscient d'aborder un sujet épineux : "je joue vraiment avec le feu, avec des notions sensibles comme le sacré, l’idolâtrie, la passion, la tentation. Parler de ma fascination pour Marie, moi qui suis juif, d’une certaine manière, c’est un jeu interdit. C’est le péché ultime, l’idolâtrie, dans la religion juive !"

Dans Reste un peu, les personnages ne sont pas joués par des comédiens mais par des personnes qui font réellement partie de la vie de Gad Elmaleh. En plus de ses parents, il a aussi fait appel à des personnalités qui ne sont pas des professionnels, comme le Père Barthélémy, Sœur Catherine, l'écrivaine et femme rabbin Delphine Horvilleur et Pierre-Henri Salfaty, professeur de talmud, réalisateur et scénariste. "Je n’ai voulu trahir la personnalité de personne, je n’ai pas voulu faire de ma mère, de ma sœur, des curés ou des rabbins des personnages. Je voulais qu’on soit hors des clichés, je voulais faire intervenir des gens qui sont eux-mêmes, alors que, moi, dans le film, je ne sais plus vraiment qui je suis." explique Gad Elmaleh.

Reste un peu est le film dont Gad Elmaleh est le plus fier : "Le film a un chemin, moi aussi j’ai fait un chemin. Je suis content que le film existe et je suis heureux de le présenter en salle. Je pense que le film va engager des discussions, et je suis content de pouvoir engager une discussion avec le public, avec celles et ceux qui le souhaitent."

Reste un peu, à découvrir actuellement dans nos cinémas. Ce film a reçu le label UGC M.

Film

UGC M
Voir la bande annonce Séances
Inscrivez-vous dès maintenant !

Je souhaite recevoir l'actualité cinéma et les meilleures offres UGC.

Renseignez votre cinéma favori pour tout savoir sur les films à l’affiche.

* Champ obligatoire


Votre adresse email sera utilisée pour vous transmettre les emails « Bons plans UGC » et à des fins statistiques, et ce uniquement par les services internes d'UGC CINÉ CITÉ et les sociétés en lien avec UGC CINÉ CITÉ pour la réalisation de la prestation. La communication de votre adresse email est facultative pour poursuivre votre navigation. Vous pouvez vous désinscrire, à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement de votre email.

Le responsable de traitement est UGC CINÉ CITÉ – SAS au capital de 12.325.016 euros – 24 avenue Charles de Gaulle – 92200 Neuilly-sur-Seine – RCS DE NANTERRE 347.806.002. Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 « Informatique et Libertés », modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression, d'opposition, de limitation, de portabilité des données vous concernant, ainsi que de la possibilité de fournir des directives quant au sort des données après le décès en adressant votre demande par courrier à UGC Ciné Cité, Service Client, 24 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine ou par mail à l'adresse suivante serviceclient@ugc.fr. Votre adresse email sera conservée pour une durée de 48h à compter de votre demande de désabonnement aux « Bons plans UGC »..

UGC Direct

Toutes vos séances sont là !

Le Mag by UGC

Le Mag by UGC

Découvrez toutes les sorties du mois.

Lire le mag